4L TROPHY : Le bilan

C’est la fin de l’aventure pour les 1700 équipages du 4L TROPHY 2018.

Après quelques déboires mécaniques, techniques ou encore météorologiques, les participants à la 21e édition du raid sont arrivés à Marrakech le 24 février 2018. Nous sommes fiers d’avoir soutenu l’équipe d’Axel et Thibault, alias “Les 2 Compères”, arrivés 89e au classement général ! Axel nous raconte leur aventure…

 

Axel nous raconte son aventure

Bonjour Axel, et bravo pour votre classement ! Pas trop fatigué ?

La fatigue ne se faisait pas ressentir pendant le raid : nous étions dans le feu de l’action ! Par contre, une fois l’aventure terminée, le retour était très long sur les routes d’Espagne. Nous avons fait 1758km en une journée et demie ! La fatigue se fait ressentir aujourd’hui, après coup.

Comment était l’ambiance entre les équipes ? Et l’organisation ?

L’entraide et la solidarité entre les équipes étaient au rendez-vous ! Nous avons pu assister à de vrais moments de partages et à des activités conviviales pour se détendre lors des bivouacs. Il y avait vraiment une bonne ambiance. En plus nous pouvions rouler seul ou former un groupe de plusieurs équipages (de 3 à 6 voitures).

L’organisation était tout aussi bonne : nous avions un briefing d’une quinzaine de minutes chaque soir (diffusion des vidéos de la veille, petits reportages et bêtisiers, objectifs du lendemain et consignes…). Il y avait également plusieurs stands à notre disposition tout au long du raid : bourse aux pièces, stand mécanique, Croix Rouge, association des Enfants du Désert… Chaque équipe avait 2000 points par jour et se voyait attribuer des pénalités en cas d’intervention extérieure (ceinture non attachée, feux éteints, remorquage, ré-aiguillage…).

Comment se passait une journée type pendant le raid ?

Le matin, la musique officielle “4L TROPHY” nous réveillait aux alentours de 7h. Après, on se préparait tranquillement et on rangeait nos affaires (tentes, duvets, etc) avant de rejoindre les chapiteaux pour prendre le petit-déjeuner. Au menu : thé à la fleur d’oranger, café, lait, dattes et batbout (pain typique marocain) au miel ou à la confiture. On vérifiait que tout était prêt, et on faisait chauffer les moteurs de nos 4L. On prenait ensuite la route dans la foulée (vers 9h). Chaque équipe suivait à son rythme les étapes imposées, et rentrait entre 16h et 19h (en fonction de l’épreuve, de sa durée, de la distance et de sa difficulté). Souvent, on ne mangeait pas le midi (ou juste des barres de céréales). A l’arrivée de l’étape, on installait à nouveau nos tentes puis on mangeait nos repas (des conserves la plupart du temps). Les repas collectifs n’étaient servis que lorsqu’il y avait des bivouacs. Ensuite toutes les équipes se rendaient au briefing, avant de prendre une douche sommaire et de passer des moments de convivialité avec les autres équipages.

Quels ont été tes moments préférés ?

C’est une question difficile ! J’ai beaucoup aimé les paysages montagneux qui étaient magnifiques, notamment l’Atlas et les cols de Ben Smim et de Tichka. Je me souviens vraiment de superbes paysages lorsque nous étions en hauteur et que nous pouvions voir tout le Maroc. On en avait plein la vue ! J’ai été impressionné de voir que le Maroc avait un paysage double-face : un côté montagneux mêlé aux plaines désertiques.

Que retiendras-tu de cette aventure ?

C’était une très belle aventure, Thibault et moi avons des souvenirs plein la tête. Mon seul regret est que j’aurais aimé en faire encore plus sur le plan humanitaire. J’aurais aimé passer plus de temps avec les locaux (que nous n’avons vu que rapidement) en plus de leur donner ces fournitures scolaires. Je garde un excellent souvenir des enfants qui nous faisaient “coucou” sur le bord de la route lorsque nous passions. Et si c’était à refaire, je le referais c’est sûr, mais mieux équipé : j’installerais un moteur plus puissant dans la voiture et je la rehausserais pour mieux passer les routes de sable et de cailloux ! ●

Altimis Group partenaire du 4L Trophy

LE 4L TROPHY CONTÉ PAR AXEL

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.